Soutenez les projets Enfants du Mékong

RéNOVATION DE 2 CRèCHES DANS LES BIDONVILLES DE CEBU

  • Rénovation de 2 crèches dans les bidonvilles de Cebu
  • Rénovation de 2 crèches dans les bidonvilles de Cebu
  • Rénovation de 2 crèches dans les bidonvilles de Cebu
  • Rénovation de 2 crèches dans les bidonvilles de Cebu

Pays : Philippines

Type de projets : Rénovation

Tags :

Invitez vos proches à soutenir ce projet :

0 € : Montant collecté

Objectif du projet : 1 983 €

Présentation du projet

Enfants du Mékong, en partenariat avec la fondation Share A Child, souhaite soutenir la rénovation de deux crèches en plein cœur des bidonvilles de Cebu City. Les crèches ont été créées dans les années 2000, et la rénovation de leurs toits est primordiale pour leur bon fonctionnement.

L’action de Share A Child aux Philippines se concrétise par :

-      Des parrainages scolaires  

-      Deux crèches en plein cœur des bidonvilles de Kinasang-an et Mambaling

-      Différents projets de micro-entreprises employant les familles des bénéficiaires

Chaque jeune et sa famille sont accompagnés personnellement et socialement par les membres de Share A Child. De plus, une formation leur est dispensée sur l’importance des droits pour chaque individu. 

Les lieux et ressources humaines permettent d’accueillir 60 enfants par jour pour le moment. Les crèches offrent un cursus d’activités pédagogiques, organisent des programmes de nutrition hebdomadaires et organisent des actions diverses de manière irrégulière (tels que « Mission dentiste » l’année dernière).

En 2013, le typhon Yolanda a ravagé une grande partie de la région des Visayas aux Philippines et a dégradé le toit des crèches : des réparations de fortune ont été faites très rapidement après le typhon pour assurer les sessions. Depuis ce temps, aucune des crèches n’a obtenu de rénovations majeures et les lieux se dégradent très sérieusement. Les toits ne protègent plus les enfants, ce qui trouble le rythme scolaire car les sessions ne peuvent pas avoir lieu lors de la saison des pluies.

Le plafond en bois commence à s’effondrer et n’isole plus. La partie droite du plafond de la classe n’est plus étanche : l’eau de pluie coule à l’intérieur. La construction comprend le remplacement de certaines parties du toit et le plafond qui couvrira une partie de la classe.